Retour

LA VIDEMANETTE Voie 3
Rougemont
(Canton de Vaud – Suisse)

blason Rougemont
Topo Videmanette 3

Afficher les via ferrata de l'équipe et agrandir la carte. google Maps

Autoroute Fribourg, sortie Bulle, passer à La-Gruyère puis direction Château-d'Oex, Rougemont.

Pourquoi « 3 »? Parce qu'évidemment il existe aussi « 1 » et « 2 »!!

Camping de Château-d'Oex, cher, grand, propre, avec restau et piscine olympique, le gros orage de la nuit a viré les mouches du pare-brise.
Matin: ciel bleu azur, nous prenons direction Rougemont, 6 km plus haut.

Belle et longue montée à partir du départ du téléphérique (attention, 1200 m de dénivelé, nous sommes dans le Pays d'Enhaut…), nous on préfère monter le quart du chemin praticable avec le 4×4. Nous contournons le Rubli pour arriver sur la grande terrasse de la station d'arrivée (location du matériel possible, 10 CHF jour). Vue panoramique impressionnante jusqu'au Mont Blanc.

A gauche, la grande paroi de la Videmanette promet un gaz maximum. Court chemin d'accès pentu et casse-gueule. La Via Ferrata débute par une petite échelle. 20 mètres de cheminée débouchent sur une vire, intermède ludique avant le grand effort qui se précise, une paroi "Dolomitique", grande dalle à 90°, qui part 200 mètres plus bas, et qui se perd beaucoup plus haut, dans le cri aigu des choucas. C'est plutôt un changement de décor qu'un changement de rythme.

Une succession de petits passages latéraux alterne avec de grandes portions verticales, saupoudrées de surplombs qui demandent un peu de bras, mais surtout une adhésion sans appréhension au vide sous le sac à dos… Surtout quand il faudra grimper une échelle sur le vide suivie d'un surplomb. Certaines prises sont déroutantes, et le contact rocher bien étudié pour les mains. En fait, nous en arrivons souvent à ce constat: dans la mesure du possible, il ne faut pas se servir de la ligne de vie pour progresser. Bon, elle peut s'avérer rassurante, voire nécessaires dans certains passages (passage latéral en dévers non équipé, poutre du Rocher Jaune, fatigue !!…), mais c'est quand même plus sympa de se creuser un peu la tête et tâter le rocher.

Arrivée sur un petit plateau, vue dominante unique et petit vent frais accompagnent une petite collation bienvenue après cette dernière demie heure assez nerveuse. Un bouquetin nous observe à quelques mètres de là, puis plonge côté paroi. Pas de gènes de vertige dans son ADN

Descente par le parcours de la Via nº 1, en sens inverse donc, chemin de haute montagne avec quelques passages verticaux (très bonne initiation à la pratique), nous croisons la voie nº 2, qui démarre au milieu de la n 1, et qui propose un grand mur qui rejoint le plateau du sommet. Cette dernière est une sorte d'anti-chambre de la nº 3, de sorte que l'endroit propose une belle palette de niveaux… Bravo pour la polyvalence !
Comptez une bonne heure pour la Via, 45 minutes pour la descente. Pour l'accès par les télécabines, 26 CHF (a/r), 20 CHF (aller-simple ou retour). Si vous faites le tout à pied, comptez la journée.

via ferrata.org nous promettait beaucoup de gaz et une Via très physique. Nous rejoignons leur analyse pour le 1er point. Pour le reste, la sortie de cheminée et les passages surplombants sont à la portée d'ados ou adultes en bonne condition physique. Le niveau est K4-5 (D+), bon, c'est vrai, il ne faut jamais oublier que le vertige peut changer toutes les données.

En marge de toute analyse, cette Via Ferrata est superbe, c'est l'essentiel !

Rougement

 

Rougemont.


Pictos explicatifs
Office de Tourisme

le camp de base Montée vers le Rubli Départ de la Via Dans la cheminée Paroi Dolomitique Contact rocher Belle verticale Vue plongeante Vue plongeante Portion verticale Echelle dans le vide Arrivée au sommet Bouquetin curieux
Haut de Page

Via Ferrata effectuée Mi-Juillet 2004 – Dernière mise à jour: 26/06/10
Par ces publications, nous n'engageons aucune responsabilité et vous laissons seul(e)s juges de vos capacités et choix de parcours.